Du classique pour Bardet

On commence cette revue de presse avec sport24 qui a recueillis l’avis de Romain Bardet sur l’étape du jour entre Saint-Etienne et Chamrousse, première étape Alpestre de ce Tour de France 2014 : «Je pense que ça sera une étape de montagne assez classique avec une longue échappée qui risque d’être reprise car il y a quand même 18 kilomètres d’ascension. Pas mal de coureurs risquent de vouloir reprendre du temps et Nibali risque d’être en position défensive. Je pense que ça va s’expliquer dans les derniers kilomètres, somme toute une étape de montagne assez classique. Le pied de Chamrousse est difficile mais le haut est assez roulant. L’aspiration va pas mal jouer et la chaleur va être le facteur déterminant.». Résultat des courses ce soir vers 17h !
Source : sport24.lefigaro.fr

Le plan de bataille d’Ag2r La Mondiale

Avec deux coureurs dans les dix premiers, Romain Bardet et Jean-Christophe Péraud, l’équipe AG2R-La Mondiale est dans une position idéale avant d’attaquer les Alpes. S’il tient à ne pas s’enflammer, le directeur sportif Julien Jurdie a un plan d’action pour bien négocier la montagne : "On va rester concentré sur ce qu’on sait faire. Suivre les meilleurs, et à un moment donné pourquoi pas passer à l’attaque [...] On a un schéma en tête, pour pourquoi pas créer la surprise sur ce Tour. On sent bien que cette année qu’il y a une opportunité à saisir. C’est peut-être l’occasion ou jamais", poursuit le directeur sportif d’une formation qui occupe la tête du classement par équipes. "On a deux grosses cartouches, surtout en montagne. On s’est fait un plan de bataille, que je ne peux pas dévoiler. On ne va pas attendre le chrono de Bergerac". Dès aujourd’hui avec l’arrivée à Chamrousse ? C’est à suivre sur le Team Lavenu.
Source : sport.fr

Force et faiblesse

Lequipe.fr se demande ce que l’on peut attendre des coureurs Français : Thibault Pinot (Fdj.fr), Pierre Rolland (Europcar) et bien sur Romain Bardet et Jean-Christophe Péraud. Il estiment que si le premier n’a pas la pression, le contre la montre final pourrait l’handicaper. Quant à son ainé, son attentisme pourrait le desservir. Jean-Christophe Péraud n’est pas du genre à enflammer la course.
Source : lequipe.fr

Bardet à l’attaque ?

Meilleur Français l’an passé sur les routes du Tour (15e au général), Romain Bardet commence à avoir des fourmis dans les jambes. "J’en ai un peu marre de suivre, admet-il. J’ai envie de passer à l’offensive dès que possible. J’ai été un peu trop timoré dans le dernier replat (de la Planche des Belles Filles, lundi, ndlr), il y avait moyen d’accompagner. Thibaut (Pinot, parti seul à l’attaque dans les derniers hectomètres). J’ai encore un peu de mal à prendre les bonnes décisions dans les derniers moments mais les jambes sont là.Cédric Vasseur pour France TV, voit les deux coureurs rester dans une position défensive pour l’instant : "car celui qui prendra le risque d’attaquer peut tout perdre [...] Dans les Alpes, on va plutôt être sur une phase attentiste. Je vois mal l’un des deux coureurs prendre des risques. S’ils doivent passer à l’attaque, ça sera dans les derniers jours du Tour de France". Où l’on se mettra peut-être à rêver de podium ?
Source : francetvsport.fr

En pendant ce temps à La Toussuire

Alors que l’équipe Ag2r La Mondiale brille actuellement sur les routes du Tour de France, le reste de l’équipe prépare les prochaines échéances. Certains d’entre eux se retrouveront dès demain en stage à La Toussuire jusqu’au 23 Juillet. Au programme: entre 2h30 et 6h d’entraînement quotidien ! Récent vainqueur au Canada, Hugo Houle rejoindra ses équipiers à partir de lundi.
Source : facebook.com/cyclisme.ag2rlamondiale